La Banque Alimentaire de Bordeaux et de Gironde rejoint la communauté des associations PIM !

La Banque Alimentaire de Bordeaux et de Gironde rejoint la communauté des associations PIM !

La Banque Alimentaire de Bordeaux et de Gironde rejoint la communauté des associations PIM !

La Banque Alimentaire de Bordeaux et de Gironde rejoint la communauté des associations PIM !

Les Banques Alimentaires ont fêté leurs 35 ans cette année. L’occasion de mesurer le chemin parcouru mais surtout de regarder vers l’avenir et les prochains défis à relever. Résolument tournée vers l’avenir, la Banque Alimentaire de Bordeaux et de Gironde profite de cette année symbolique pour officialiser son partenariat avec PIM !

Lutter contre la précarité alimentaire : un enjeu inchangé depuis la naissance de la Banque Alimentaire

C’est en 1984 que la première Banque Alimentaire a vu le jour à Paris, sous l’impulsion du monde associatif et de son fondateur, Bernard Dandrel. 35 ans déjà et nous sommes toujours là, fidèles au poste et à nos engagements. Dès le premier jour, notre rôle était clairement défini : collecter gratuitement des produits alimentaires pour permettre aux associations de les redistribuer aux plus démunis, et ainsi lutter à la fois contre la précarité et le gaspillage alimentaires. Et si les années ont passé, si le contexte a changé, l’urgence, elle, est restée la même.”

 

De nouvelles perspectives de ressources pour l’association

Pour Pierre Pouget, président de la Banque Alimentaire de Bordeaux et de Gironde, ce moyen de paiement solidaire est une véritable opportunité pour l’association.

« On a des besoins alimentaires, des besoins de bénévoles pour faire tourner l’association mais on a aussi besoin de moyens financiers ! Nous sommes heureux de rejoindre PIM pour bénéficier de ce paiement solidaire. »

Face à la baisse des dons classiques, les fonds récoltés par l’association ne sont plus suffisants. Pour répondre à la demande des 19 000 bénéficiaires hebdomadaires, la Banque Alimentaire cherche à diversifier ses ressources.

« Nous sommes au bout de ce que l’on peut espérer des moyens publics. Nous essayons donc d’aller chercher ailleurs ce que l’on ne peut plus attendre des outils traditionnels d’accompagnement financiers. PIM s’inscrit donc dans notre volonté de diversification des ressources de l’association ! »

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.